poyane-cuisine.com

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir sa bûche de noël

En pâtisserie, il est indispensable de suivre à la lettre une recette pour avoir l’assurance d’obtenir le résultat escompté. Dans cette optique, vous découvrirez dans cette rubrique des détails essentiels concernant la préparation d’un incontournable pendant les fêtes de noël.

 

Qui a inventé la bûche de noël et de quoi ce compose t-elle généralement ?

 

Origine de la bûche de noël

Avant la libéralisation, selon la tradition, les gens utilisaient une vraie bûche d’arbre en Europe et surtout en France pour marquer ces évènements annuels. A cet effet, trois pratiques étaient ancrées dans la tradition. A savoir :

  • Faire brûler dans l’âtre un rondin durant au moins trois jours, afin de garantir une bonne récolte pour la prochaine année.
  • Allumer une billette après la messe de minuit avec les cendres de celle de l’année précédente.
  • Dans certaines régions, il fallait embraser autant de bois que le nombre d’habitants dans la maison.

 

Au fil du temps, la bûche de noël est devenue une pâtisserie incontournable et qui est venue remplacer cette culture ancestrale. Elle est apparue dans la région francilienne en XIXe siècle ; cependant, sa paternité reste dans la confusion. Quant à l’hypothèse de sa création, il semblerait que c’est un apprenti pâtissier de Saint-Germain des Prés à Paros en 1834 qui a concocté cette recette. D’autres supposent qu’elle émane du célèbre chocolatier Félix Bonnat dans les années 1860. Mais à priori, le plus plausible des arguments indique Quillet, un pâtissier reconnu pour l’invention de la crème au beurre vers les années 1870 dans la rue de Buci à Paris.

 

La composition d’une bûche de noël

Pour la préparation d’une bûche de noël classique, vous aurez besoin de réaliser un biscuit en génoise et son enroulement enrobé de crème. Mais au fur et à mesure des perfectionnements, plusieurs nouveaux ingrédients ont été proposés par la pâtisserie moderne comme l’intégration des ganaches ou des crèmes chantilly.

Pour l’esthétique, vous pouvez la décorer avec de petits objets comme une hache, un champignon, un lutin… Autrement, vous pouvez changer la recette en ajoutant de la glace dans votre recette.

Comment faire un biscuit roulé ?

Pour ce faire, vous avez besoin d’un sachet de sucre vanillé, d’un paquet de levure chimique et d’un pot de confiture ou de pâte à tartiner au chocolat. A cela, s’ajoutent 4 œufs entiers, 150 grammes de sucre et 125 g de farine de blé ainsi qu’un pincé de sel.

Pour commencer, séparer le blanc d’œuf du jaune avant de le faire monter en neige. Puis, fouetter le jaune d’œuf avec le sel et le sucre jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux. Ce sera seulement après que vous pouvez incorporer la farine et la levure. Ensuite, mélanger le tout dans un saladier avant de les étaler sur une plaque avec un papier sulfurisé avant de le cuire.

 

Comment faire un moule à bûche de noël ?

Comme une bûche de noël est composée d’un biscuit enroulé, vous pouvez opter pour une moule rectangle ou bien une plaque du four avec du papier sulfurisé par-dessus. Par la suite, il est possible de choisir une bouteille d’eau de 1,5 l ronde pour servir de modèle et obtenir la forme de bûche.

Autrement, un rouleau de sopalin, un carton, de l’aluminium et du scotch peuvent aussi vous servir pour la création de votre matrice. Découper le rouleau de sopalin sur sa longueur, avant de mettre du papier aluminium sur le morceau le plus large. Enlever les extrémités de la bouteille pour obtenir une forme cylindrique. Ensuite, fixer le tout avec un scotch, en mettant de l’aluminium pour éviter de faire fondre votre moule. Puis, rajouter du papier sulfurisé pour lisser votre bûche.

 

Comment recouvrir une bûche de noël ?

Pour sublimer la finition de votre bûche de noël, la qualité de votre devrait être particulièrement soignée. Pour ce faire, vous avez le choix entre plusieurs sortes de méthode comme la préparation classique qui utilisera des crèmes chantilly ou pâtissières. Ainsi, votre tâche ne consistera qu’à étaler ces mélanges tout au long du biscuit enroulé.

Autrement, vous pouvez opter pour le nappage qui consiste à monter une ganache avant de le verser sur votre réalisation. Ainsi, vous aurez une finition plus esthétique avec des effets coulant sur le côté. De plus, cette variante est compatible avec tous les types de composants que ce soient des pâtes à biscuit, de la glace ou de la tiramisu.

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Partager cette publication

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Voir plus